Septembre 2015

Bonne rentrée à tous !

Que Saint Joseph, en cette rentrée 2015, vous bénisse et vous donne les grâces dont vous avez besoin pour cette année scolaire qui commence.

Michael D. O'Brien - Saint Joseph travailleur

Michael D. O’Brien – Saint Joseph travailleur

Je vous salue, Joseph,
Vous que la grâce divine a comblé.
Le sauveur a reposé dans vos bras et grandi sous vos yeux.
Vous êtes béni entre tous les hommes, et Jésus, l’enfant divin de votre virginale épouse, est béni.
Saint Joseph, donné pour père au Fils de Dieu, priez pour nous,
dans nos soucis de famille, de santé et de travail,
jusqu’à nos derniers jours,
et daignez nous secourir à l’heure de notre mort.
Amen.

Année sainte de la Miséricorde

Pape05
En mars dernier, le pape François a promulgué une année Sainte de la Miséricorde divine.

J’ai décidé de promulguer un jubilé extraordinaire ayant en son centre la miséricorde de Dieu. Ce sera une année sainte de la Miséricorde. Nous voulons la vivre à la lumière de la parole du Seigneur: « Soyez miséricordieux comme votre Père » (cf. Lc 6, 36). Et cela en particulier pour les confesseurs ! Beaucoup de miséricorde !

Cette année sainte commencera lors de la prochaine solennité de l’Immaculée Conception et se conclura le 20 novembre 2016, Dimanche de Notre Seigneur Jésus Roi de l’univers et visage vivant de la miséricorde du Père.

Lire la suite…

Ouvrons nos cœurs et approchons-nous de celui du Christ qui coule d’amour pour nous : regardons sa Miséricorde en contemplant son cœur fou d’amour pour chacun d’entre nous. Le mot Miséricorde vient de l’hébreu et veut dire « entrailles ». Toutes les mères de famille ressentent dans leur chair les tourments de leur enfant. C’est ainsi que Dieu nous aime ! Oui, Il nous aime avec son cœur, avec son sang, avec ses entrailles. Et son amour miséricordieux est infini. Quel père ou mère n’a ressenti cela en sachant son enfant malade, perdu ? La miséricorde apparaît donc comme l’attachement profond d’un être pour un autre et particulièrement de Dieu pour l’homme. Dans notre vie, Dieu souffre avec nous, il est bouleversé par nos malheurs, nos souffrances et notre condition d’homme pécheur.

Dans un grand mouvement d’amour pour nous, il nous manifeste sa tendresse, nous aide concrètement dans nos vies, nous témoigne sa « miséricorde », nous pardonne nos manquements, nos faiblesses, nous envoie son Fils. Dans le Nouveau Testament, Jésus nous invite à faire de même envers nos frères : « Soyez miséricordieux comme votre Père est miséricordieux ». Mt 5,48) C’est l’une des conditions de la vie éternelle.

Source : Conférence des évêques de France

Site officiel du jubilé de la Miséricorde

Miséricorde01

im.va

Publicités