Février 2018

 

Chandeleur marseillaise

Les élèves vont s’en souvenir longtemps : une partie de foot mémorable, des pizzas chaudes, des crêpes à gogo, une prière ardente à l’oratoire, un film – Cristeros – plein de combat, de foi et d’espérance, une nuit de quatre heures dans la salle de musique, un grand rassemblement nocturne de plus de 1.000 personnes, l’Evangile qui arrive par bateau en souvenir des Saintes Maries de la Mer qui ont diffusé la Bonne Nouvelle du Christ descendu du Ciel, mort et ressuscité pour nous donner sa vie, une procession derrière Marie, celle qui nous montre le chemin, une église Saint Victor pleine à craquer et un petit déjeuner offert par M. Joyeux. Tous ces bons moments sont gravés en nous. Cette expérience nourrit toute notre vie.

Quelques images :

 

Message du Pape François
pour le Carême 2018

Le pape François nous donne ses conseils pour passer ces 40 jours à nous réchauffer le cœur. Extraits…

Le pape François, le mercredi des Cendres, le 18 février 2015.

Je souhaite inviter l’Église entière à vivre ce temps de grâce dans la joie et en vérité. […] Face à des évènements douloureux, certains faux prophètes tromperont beaucoup de personnes, presqu’au point d’éteindre dans les cœurs la charité qui est le centre de tout l’Évangile.
[…] L’Église, notre mère et notre éducatrice, nous offre pendant ce temps du Carême, […] le remède parfois amer de la vérité, le doux remède de la prière, de l’aumône et du jeûne.
[…] En consacrant plus de temps à la prière, nous permettons à notre cœur de découvrir les mensonges secrets par lesquels nous nous trompons nous-mêmes, afin de rechercher enfin la consolation en Dieu. Il est notre Père et il veut nous donner la vie.
[…] La pratique de l’aumône libère de l’avidité et aide à découvrir que l’autre est mon frère : ce que je possède n’est jamais seulement mien.
[…] Le jeûne enfin réduit la force de notre violence, il nous désarme et devient une grande occasion de croissance.
[…] Je voudrais que ma voix parvienne au-delà des confins de L’Église catholique, et vous rejoigne tous, hommes et femmes de bonne volonté, ouverts à l’écoute de Dieu.

 

A la rencontre de Dieu !

Les élèves de 5e sont invités à participer à une journée spéciale pour partir à la rencontre de Dieu. Oui, Dieu se rend présent à nos vies, Il est à nos côtés, comme en témoignent ces très belles lignes ci-dessous.

 

Des pas sur le sable

Résultat de recherche d'images pour "histoire pas dans le sable"

Une nuit, j’ai eu un songe.
J’ai rêvé que je marchais le long d’une plage, en compagnie du Seigneur.
Dans le ciel apparaissaient, les unes après les autres, toutes les scènes de ma vie.

J’ai regardé en arrière et j’ai vu qu’à chaque période de ma vie,
il y avait deux paires de traces sur le sable:
L’une était la mienne, l’autre était celle du Seigneur.

Ainsi nous continuions à marcher,
jusqu’à ce que tous les jours de ma vie aient défilé devant moi.
Alors je me suis arrêté et j’ai regardé en arrière.
J’ai remarqué qu’en certains endroits,
il n’y avait qu’une seule paire d’empreintes,
et cela correspondait exactement avec les jours les plus difficiles de ma vie,
les jours de plus grande angoisse,
de plus grande peur et aussi de plus grande douleur.

Je l’ai donc interrogé :
« Seigneur… tu m’as dit que tu étais avec moi tous les jours de ma vie
et j’ai accepté de vivre avec Toi.
Mais j’ai remarqué que dans les pires moments de ma vie,
il n’y avait qu’une seule trace de pas.
Je ne peux pas comprendre
que tu m’aies laissé seul aux moments où j’avais le plus besoin de Toi. »

Et le Seigneur répondit :
« Mon fils, tu m’es tellement précieux ! Je t’aime !
Je ne t’aurais jamais abandonné, pas même une seule minute !
Les jours où tu n’as vu qu’une seule trace de pas sur le sable,
ces jours d’épreuves et de souffrances, eh bien: c’était moi qui te portais. »

Mary Steel Stevenson – Footprints in the sand

Publicités