Février 2016

 

Une nuit pas comme les autres…

Depuis plus de 200 ans, des milliers de personnes se rendent à Saint Victor très tôt le matin du 2 février, pour célébrer la Chandeleur.

Les élèves de cette année ont profité d’un dîner pizzas et crêpes lundi 1er au soir. Un moment de prière à l’oratoire et une séance cinéma. Après une nuit passée à l’école, nous nous sommes levés à 4h00 du matin pour rejoindre le Vieux Port et retrouver tous les participants des écoles de Marseille !

L’Évangile est arrivée par bateau avec les étudiants de la marine marchande. Effectivement, il y a 2000 ans, des femmes portant le nom de Marie, arrivèrent sur une barque aux Saintes-Maries-de-la-mer, à quelques kilomètres de Marseille. C’est ainsi que la Bonne Nouvelle de Dieu fait homme est arrivée dans nos contrées.

La messe de la Chandeleur a une fois de plus fait déborder l’église Saint Victor ! En rentrant à 8h00 à l’école, les élèves ont profité d’un excellent petit déjeuner offert par M. Joyeux : croissants et chocolats, chauds tous les deux…

Photos en cliquant sur l’image.Saint-Victor

 

Misericordia à Marseille les 8 et 9 février


Romain et Rena de Chateauvieux viendront témoigner des miracles qu’ils vivent en Amérique latine et ailleurs avec leurs 4 enfants depuis plusieurs années.
Venez nombreux lundi 8 février à 20h30 à l’église Saint Joseph pour les voir et les écouter !
Le mardi 9 février à 15h00, ils seront à librairie Saint Paul pour dédicacer leur livre, qui retrace toutes leurs aventures.
Ils étaient déjà passés nous voir en octobre 2011.

 

10 février : mercredi des cendres

Cette année, le mercredi des Cendres est fixé au 10 février.

Maintenant – oracle du Seigneur –
revenez à moi de tout votre cœur,
dans le jeûne, les larmes et le deuil !
Déchirez vos cœurs et non pas vos vêtements,
et revenez au Seigneur votre Dieu,
car il est tendre et miséricordieux,
lent à la colère et plein d’amour,
renonçant au châtiment.
Qui sait ? Il pourrait revenir,
il pourrait renoncer au châtiment,
et laisser derrière lui sa bénédiction :
alors, vous pourrez présenter offrandes et libations
au Seigneur votre Dieu.
Sonnez du cor dans Sion :
prescrivez un jeûne sacré, annoncez une fête solennelle,
réunissez le peuple, tenez une assemblée sainte,
rassemblez les anciens,
réunissez petits enfants et nourrissons !
Que le jeune époux sorte de sa maison,
que la jeune mariée quitte sa chambre !
Entre le portail et l’autel,
les prêtres, serviteurs du Seigneur,
iront pleurer et diront :
« Pitié, Seigneur, pour ton peuple,
n’expose pas ceux qui t’appartiennent
à l’insulte et aux moqueries des païens !
Faudra- t-il qu’on dise :
“Où donc est leur Dieu ?” »

Et le Seigneur s’est ému en faveur de son pays,
il a eu pitié de son peuple.

Joël II, 12-18

Le Carême

Le Carême nous rappelle que le Christ a vécu dans le désert pendant quarante jours, en jeûnant et en priant. C’est à sa suite que l’Église nous appelle nous aussi à jeûner (se priver d’un peu de nourriture), à prier (passer davantage de temps avec Dieu), et à exercer notre charité (faire des efforts particuliers en matière de générosité).

Il est facile de comprendre les fruits positifs de ces trois attitudes. Il nous suffit d’observer les effets d’un comportement contraire : que se passerait-il si je me mettais à manger trop, à ne plus prier du tout et ne plus être charitable ?

Alors, prêts pour quarante jours de combat intérieur ?

Au cœur des périphéries à l’école de Provence

Vendredi 26 février à l’école de Provence aura lieu la projection du film « Au cœur des périphéries » qui nous plonge dans un pari fou de trois jeunes de 20 ans répondent à l’appel du pape François.
Tous les trois étudiants en école de commerce nous avons suspendu nos études pendant un an pour partir à travers le monde rencontrer des chrétiens engagés auprès des plus pauvres. Nous avons voulu aller dans les périphéries dont parle le pape François, dans ces frontières géographiques mais aussi existentielles à la rencontre des plus marginalisés (délinquants, prostituées, malades, handicapés, réfugiés…). Nous avons participé à 4 missions d’un mois et demi sur 4 continents : au Chili avec l’association Misericordia, au Cambodge avec les sœurs du Bon Pasteur, au Bénin dans un hôpital tenu par les frères de St Jean de Dieu et en Jordanie dans le centre Notre Dame de la Paix.
Suite ici

 

Messe des familles

Samedi 27 à 17h00, rendez-vous dans l’église des Dominicains pour une messe des familles. Venez nombreux vivre ce temps de grâces et vous nourrir de la parole de Dieu, et de son divin Corps offert par amour pour vous.

 

Publicités